publicité

Une Soyouz prudente signe le onzième succès de l'année au CSG

L'année vient de se terminer au centre spatial guyanais avec la mission de Soyouz qui est parvenue à placer sur orbite ses satellites. Une première depuis les péripéties du 22 août.

© Capture d'écran Youtube CNES CSG
© Capture d'écran Youtube CNES CSG
  • Par Franck Leconte
  • Publié le
On pouvait presque sentir le spectre de la Soyouz du 22 août dernier dans une salle Jupiter plongée jeudi dans une atmosphère pesante. Certes, la Soyouz numéro 10 est partie à l'heure (15h37) mais l'annonce du succès s'est fait désirer. Par prudence, Arianespace a préféré attendre près de 3h30 après la fin théorique de la mission. Le P-DG, Stéphane Israël, a expliqué que dès 18 heures, la plupart des informations étaient parvenues à la salle Jupiter (satellites séparés et acquis par le client, bon fonctionnement du moteur Fregat et bonne santé des satellites) mais une donnée manquait encore. Une information concernant le vol transmise par le centre de télémesure de South-Point dans l'archipel d'Hawaï.
La réussite n'en est que plus certaine assure Arianespace qui se félicite d'un bon cru 2014. L'année s'achève sur un record de lancement en Guyane (onze avec trois lanceurs différents), le retour des commandes pour Arianes 5 et le lancement au début du mois de décembre de la future aventure Ariane 6 pour répondre à une concurrence de plus en plus féroce dans le domaine spatial.
L'année reprendra le 11 février au CSG. La petite fusée Vega embarquera le véhicule expérimental IXV.
L'actualité la 1ère partout et à tout moment
Téléchargez l'application La 1ère
  • AppStore
  • Google Play