Charlie Hebdo, les journalistes de Guyane réagissent

attentats
Charlie Hebdo, les journalistes de Guyane réagissent
©@Guyane1ère
L’attaque terroriste contre Charlie Hebdo porte un coup très dur à la liberté de la presse, à la liberté d'expression. Toute la profession des journalistes est comme pétrie d'effroi. Face à une telle barbarie, la voix des différents médias de Guyane s’exprime.
Après l'attentat effroyable perpétré hier matin à Paris à l'encontre des journalistes de Charlie hebdo, les témoignages de soutien et d'indignation affluent d'un peu partout dans le monde. En Guyane pour la presse locale, cet attentat touche certes au journalisme mais surtout à la démocratie.
Nadine Félix (rédactrice en chef de Guyane première radio) : «les fondements de notre pays sont : liberté, égalité, fraternité. Je crois que c'est trois principes ont été attaqués. S’en prendre à un journaliste c'est s’en prendre ni plus ni moins à la démocratie, à la liberté d'expression. La liberté de la presse c'est tout ce qui fait la grandeur de la France et aujourd'hui c'est bien cela qui a été attaqué».
 
Le reportage de Thierry Merlin et Nicolas Pouillot