Intoxications à Soula, mise en cause des anciens marécages

faits divers
Marécage Soula
©@Guyane1ère
Le mystère des intoxications à Soula demeure, pourtant une hypothèse est lancée par le directeur de l'EPAG. Des relevées topographiques montrent la présence d'une ancienne zone marécageuse recouverte avant la construction des écoles. Après macération elle a pu se transformer en gaz.
La putréfaction de végétaux à l'origine des intoxications de Soula, c'est l'hypothèse soutenue par le directeur de l'établissement public d’aménagement de la Guyane. Selon Jacques Arthaud il existe des poches de gaz provoquées par l'enfouissement de matière végétale responsable d'émanations de gaz et d’odeurs incommodantes.
 
Le reportage de Jean Marc d'Abreu et Franck Fernandez