Terrorisme : vigilance renforcée en Guyane annonce Eric Spitz

sécurité
Préfet Eric Spitz
©Guyane 1ère
Le préfet de Guyane Eric Spitz invité de Guyane 1ère radio ne juge pas la menace terroriste forte en Guyane, le vivre ensemble fonctionne encore bien néanmoins il faut rester vigilant et des mesures spécifiques ont été prises dans ce sens comme partout ailleurs sur le territoire national.
Deux types de mesures s'appliquent. Les militaires sont chargés de la sécurisation de l'aéroport Félix Eboué par ailleurs des patrouilles régulières sont organisées dans les 3 grands centres commerciaux de Guyane. Le niveau de surveillance est également haussé dans les grandes entreprises et bien sur au Centre Spatial Guyanais. 
Un travail étroit de surveillance a été établi avec le Brésil et le Surinam, ce dernier pays accueillant une communauté d'islamistes relativement importante. 
Cependant le préfet a tenu à rappeler que l'histoire de l'immigration n'est pas la même en Amérique du Sud. Concernant le phénomène de radicalisation, 6 individus ont fait l'objet d'une surveillance particulière ces derniers mois en raison de leur engagement religieux mais cela n'a pas donné lieux à des conclusions négatives.
Le préfet a également rappelé qu'il n'y avait pas véritablement de criminalité organisée en Guyane et qu'elle était pour l'heure relativement contrôlée par les forces de l'ordre.  

Le préfet Eric Spitz interviewé par Charly Torres


Les Outre-mer en continu
Accéder au live