publicité

Témoignage audio : Gérard Bons parle de ses deux fils morts pour le Djihad en 2013

Y a-t-il une menace djihadiste en Guyane ?  Pas à ce jour, selon la préfecture. Toutefois, il y a une famille directement touchée par l’intégrisme et le djihadisme, c’est la famille de Gérard Bons, un entrepreneur qui vit à Cayenne. En 2013, ses 2 fils sont morts en Syrie.

Gérard Bons © Laurent Marot
© Laurent Marot Gérard Bons
  • Guyane 1ère
  • Publié le
© guyane 1ère
Selon la préfecture seules 6 personnes seraient actuellement l'objet d'une surveillance particulière en raison de la menace djihadiste. Seulement en 2013, Gérard Bons a vu ses deux fils mourir en Syrie où ils étaient partis combattre dans les rangs djihadistes. L'un d'entre eux Jean-Daniel a grandi en Guyane. Laurent Marot a rencontré Gérard Bons dimanche 11 janvier chez lui. Il est revenu sur le parcours de ses deux fils - deux demi-frères - et de ce qu'il a tenté de faire pour prévenir ce drame.

Ce magazine intitulé " De la Guyane à la Syrie" a été réalisé par Laurent Marot 

Mag Gérard Bons

 

Sur le même thème

L'actualité la 1ère partout et à tout moment
Téléchargez l'application La 1ère
  • AppStore
  • Google Play