publicité

Affaire de la station d'essence : deux jeunes en garde à vue

On en sait un peu plus sur ce qui s’est passé samedi après-midi, à la station essence en face de la Cité Arc en ciel. Un jeune garçon de 17 ans a perdu la vie, tué d’un coup de fusil en plein thorax. Deux personnes sont en garde à vue.

© CL
© CL
  • Véronique Bedz
  • Publié le , mis à jour le
© DR
La victime avait 17 ans. Le jeune Yann vivait à Cogneau Lamirande, il allait au lycée Léon Gontran Damas. Samedi après-midi, Yann avait rendez-vous à Rémire-Montjoly, à la cité Arc en Ciel, l’ex BP134.
Voulait-il vendre son scooter ? On n’en pas encore sûr à l’heure qu’il est. Le procureur n’exclut pas que le jeune homme, sans participer à l’actuel trafic de deux roues, naviguait en périphérie. En tout cas, il reste des questions à élucider sur ce point.
Une dispute a éclaté avec les agresseurs, un groupe de 4 à 5 jeunes hommes. Une dispute à propos d’argent. Les agresseurs ont réclamé le scooter de Yann et ce dernier n’a pas voulu le leur donner. Il l’a payé de sa vie.
Samedi soir, vers 23 heures, 4 jeunes adultes ont été interpellés. Deux ont été relâchés dans la journée d’hier.
Yann n’était pas connu des forces de l’ordre, contrairement aux deux garçons, toujours en garde à vue. Ce sont deux jeunes majeurs, de 18-19 ans selon le procureur. Tous deux français, ils vivaient à Rémire Montjoly, à la Cité arc en ciel.
 

Sur le même thème

L'actualité la 1ère partout et à tout moment
Téléchargez l'application La 1ère
  • AppStore
  • Google Play