guyane
info locale

Multiplication de faits-divers avec des armes à feu ce week-end

faits divers
gendarmes
©wiki
Un jeune de 17 ans tué d'une balle en plein thorax meurt dans une station service, un homme est blessé au ventre par le mari de sa maîtresse et à Saint-Georges une femme est atteinte par un plomb de fusil de chasse . Un dommage collatéral, elle n'était pas visée.
La garde à vue des deux personnes soupçonnées d'être impliquées dans l'affaire du jeune Yann tué d'un coup de fusil à Rémire-Montjoly a été prolongée cette nuit à 23h00.   
Ces jeunes ont été interpellés samedi soir avec deux autres personnes, lesquelles ont été relâchées dimanche. Les gardés à vue sont déjà connus des forces de l’ordre pour d’autres faits. Ils sont donc soupçonnés d’être impliqués dans la mort de Yann, 17 ans, qui a reçu une balle dans le dos samedi, peu avant 18H00, à l’entrée de la cité Arc En Ciel, à Rémire-Montjoly,la victime vivait à Cogneau Lamirande, à Matoury. Il était scolarisé au lycée Léon Gontran Damas.
Tout ce qu’on sait pour le moment, c’est qu’il avait rendez-vous avec d’autres jeunes à la cité Arc En ciel. Il s’y est rendu en scooter. Une dispute a éclaté à propos d’argent avec un groupe de 4 à 5 jeunes qui lui a réclamé l’engin. Il n’a pas voulu le donner et a tenté de s’enfuir avant de recevoir une balle tirée dans le dos. Yann a eu le temps de rejoindre la station service de l’autre côté de la route, non loin de l’entrée de la BP134. C’est là qu’il  s’est écroulé, mortellement atteint.

Tentative de meurtre aux Ames-Claires

Cité les Ames-Claires à Rémire-Montjoly, samedi, vers 14H00, Une femme rejoint son amant devant le domicile de celui-ci, dans le quartier des âmes claires, à Rémire-Montjoly. Alors que tous deux discutent devant la maison, le compagnon arrive en voiture, s’arrête à leur hauteur, descend du véhicule et pointe son arme, un pistolet Taurus, vers l’amant. Il tire, la balle traverse l’abdomen, blessant gravement la victime.
L’homme a été évacuée vers l’hôpital de Cayenne et ses jours ne sont pas en danger.
Quant au tireur présumé, il a pris la fuite. Il a été identifié. Les gendarmes sont toujours à sa recherche

Victime d'un dommage collatéral 

Samedi à Saint-Georges de l'Oyapock, un homme a été interpellé après avoir ouvert le feu avec un fusil de chasse, suite à une altercation avec un autre homme. Une femme qui se trouvait à proximité a été atteinte par un plomb à un sein. Légèrement blessée, elle a été évacuée vers l’hôpital de Cayenne.
Le tireur a été placé en garde à vue à la gendarmerie de Saint-Georges.

Le reportage de Jean-Marc d'Abreu et Nicolas Pouillot à la cité des Ames-Claires


Publicité