publicité

Marche hommage pour Yann : mobilisation des jeunes et des élus

Yann da Silva Monteiro, 17 ans, lycéen au lycée Léon Gontran Damas  est mort samedi 24 janvier à Rémire-Montjoly tué d'une balle dans le dos. Il a été inhumé hier à Matoury, ce matin avait lieu à Cayenne, une marche pour lui rendre hommage. 

© NP
© NP
  • Nikerson Perdius
  • Publié le
Beaucoup de jeunes étaient présents à cette manifestation ce matin. Certains arboraient un tee-shirt blanc avec une photo du jeune Yann. Il y avait également à l’avant du cortège, une banderole avec un portrait du jeune garçon dessiné à la main et inscrit juste à coté : son nom et le fameux R I P (Rest in peace ou  Repose en paix).  
Parmi la centaine de participants, des élus : les Présidents du département et de la région, des conseillers de ces deux collectivités, le président de l’association des maires, David Riché, les maires de Cayenne, Marie-Laure Phinéra Horth, Matoury, Gabriel Serville, Kourou, François Ringuet, des parlementaires ainsi que des représentant de partis et conseillers municipaux.
Il y avait également des proches et  surtout des membres de la famille de Yann
Le cortège à démarré peu après 10h de la mairie de Cayenne, pour effectuer un circuit dans le centre ville et finir sur la place des Palmistes.
Le moment fort de cette manifestation a été l’arrivée sur le place des Palmistes. Il y eu alors une prise de parole des membres de la famille, du collectif jeunesse, du collectif Trop Violans co- organisateur de la marche.
Les jeunes  demandent que des initiatives soient prises : tant des des élus que de l’ensemble de la population.
La balle est dans le camp des élus car il va falloir prendre la mesure de la situation et surtout trouver des solutions à la violence.




Sur le même thème

L'actualité la 1ère partout et à tout moment
Téléchargez l'application La 1ère
  • AppStore
  • Google Play