Patricia Saïd : résister c'est exister

santé
Patricia Saïd
©Guyane 1ère
Responsable de la section UTG de l'hôpital de Cayenne, Patricia Saïd apporte dans cette interview la position du syndicat UTG sur le projet d'externalisation du service cuisine de l'hôpital Andrée Rosemon. Le syndicat résistera et se positionne contre ce projet qui conduit à réduire le personnel.
La charismatique responsable de section UTG (Union des Travailleurs Guyanais) Patricia Saïd comme à son habitude ne mâche pas ses mots. "On ne vient pas à l'hôpital pour manger comme chez soi!" déclare t-elle et elle ajoute qu'externaliser la prestation ne va pas améliorer la qualité des repas servis aux patients. Faire de la cuisine à l'économie ne permet pas de réaliser des produits de qualité.
Il n'est donc pas concevable pour le syndicat d'accepter que du personnel local soit licencié dans le contexte de crise actuelle comme cela a été conseillé par des experts. Contrairement à ce qui se dit, le personnel de cuisine est formé mais on lui demande de tout faire à l'économie.
Par ailleurs elle dénonce une politique d'emplois de personnes qui viennent d'ailleurs et pour lesquelles on crée des postes au détriment de la pérennisation des postes des agents locaux.
Le syndicat va résister, sous quelle forme? Patricia Saïd n'a rien dévoilé de sa stratégie.
 
Patricia Saïd interrogée par Charly Torres