guyane
info locale

Les 16 yézidis en provenance du Brésil ont déposé leurs demandes d'asile

société
Périple des yézidis
©guyane 1ère
Les 16 yézidis de la minorité kurdophone du nord de l’Irak  interpellés en transit en Guyane ont officiellement déposé leur demande d’asile ce matin. Le traitement de leur dossier a été classé prioritaire par l’OFPRA l’office des réfugiés. 
Les 16 Yézidis continuent de préserver leur identité car ils craignent pour leurs familles restées dans leur vallée du Sinjaar dans le Kurdistan irakien.  C'est aussi pourquoi leurs dossiers seront traités en priorité, un classement justifié par les persécutions dont ils font l’objet.
Depuis plus de 6 mois maintenant ils ont fui ensemble l’avancée des jihadistes de Daesh et c’est encore ensemble qu’ils ont remis à la Préfecture leur livret de demande d’asile avec le récit de leur calvaire.

Le récipissé : un sésame pour rester légalement sur le sol français

Ils sont 16 dont 5 femmes, des professeurs, agriculteurs, manœuvres ou étudiants tous âgés de moins de 30 ans. Interpellés le 25 janvier dernier avec de faux passeports en provenance de Turquie via le Brésil avec pour destination l’Europe, ils avaient obligation de quitter le territoire vers le Brésil et ont demandé in extremis l’asile avec le soutien de la Cimade.
Pour l’heure ils sont hébergés dans un gîte aux environs de Cayenne et pris en charge par la Préfecture, en attendant le traitement prioritaire de leur demande.
Avec le récépissé du dépôt de leur demande d’asile, les Yézidi peuvent désormais séjourner légalement en France et percevoir une aide le temps de l’examen de leur dossier.
Les auditions à venir avec l’OFPRA l’office aux réfugiés vont commencer dès vendredi.
Une procédure prioritaire qui marque l’attention des autorités sensibilisés au sort particulièrement dramatique de ces populations

Le reportage d'Alexandre Rozga

 

Publicité