guyane
info locale

Un enseignant africain achète un billet pour Goiania au Brésil en pensant se rendre en Guyane française

faits divers
Emmanuel
©Globo
Un professeur africain a quitté le Ghana avec le rêve de devenir médecin. Il a obtenu une bourse à l’université de la Guyane française pour se former. Il devrait déjà y être pour préparer ses cours, mais un problème de communication l'a dirigé par erreur au milieu du Brésil.

C'est une histoire surprenante que raconte le quotidien Globo dans son édition du jour. 
Emmanuel, professeur de science en Afrique a quitté le Ghana pour étudier en Guyane-française, son rêve : devenir médecin. En correspondance à l'aéroport de São Paulo, il raconte avoir demandé un billet pour le pays voisin (la Guyane), mais il a finalement embarqué pour Goiânia au centre du Brésil. Il dit qu'il ne savait pas qu'il y avait une ville qui s’appelait Goiânia au Brésil. Emmanuel a découvert qu'il se trouvait dans la mauvaise ville lorsqu'il est entré dans le taxi et a montré l'adresse du campus de Cayenne au chauffeur de taxi. Le chauffeur lui a expliqué sur une carte où il était. Il  comprend alors qu’il s'est perdu. L’enseignant n’a pas d'argent pour quitter Goiânia. De toutes ses économies, il ne lui reste plus que 70 dollars et 37 réals.

Un réseau de solidarité pour trouver les moyens de son acheminement en Guyane

Si Emmanuel n’est pas à la rue, c'est grâce à l'aide de passagers et du personnel de l'aéroport. La responsable de la maison de « Lourdes Ricardo » a appris l'histoire de ce jeune africain de 29 ans, elle lui  a offert une chambre chez-elle. Elle est maintenant en campagne pour aider Emanuel a poursuivre son voyage.
La Compagnie Gol révèle que pour la destination de Goiânia, l’enseignant a payé environ 1000 reals. Le billet a été acheté dans une agence de voyage. Le responsable de l’agence a expliqué que les billets sont conformes aux normes internationales et que tous les détails du vols sont imprimés en anglais. Il déclare aussi que la différence de prix entre les deux destinations est très importante. En effet le voyage vers la Guyane française ne coûte pas moins de 3800 réals.
Le réseau de solidarité va devoir réunir cette somme pour que ce futur étudiant en médecine à l'université de Guyane y parvienne avant la fin de l'année universitaire.
 

Publicité