publicité

7 tapouilles détruites ce matin à Dégrad-Cannes

Sept embarcations venues du Brésil ont été saisies ces dernières semaines par les autorités dans les eaux guyanaises. Amenées à la base de Dégrad des Cannes, les tapouilles en bois sont détruites à coup de pelleteuse.

© Laurent Marot
© Laurent Marot
  • Laurent Marot
  • Publié le
Les saisies et destructions de tapouilles ont repris depuis la mi-octobre, après avoir été interrompues l’année dernière suite à une décision du conseil constitutionnel.
Le bras de la pelleteuse s’abat sur une tapouille, sur la plage de la base navale de Dégrad Des Cannes…D’ici deux heures, cette embarcation brésilienne de vingt mètres de long sera réduite à un tas de bois. Depuis la mi-octobre, les saisies de bateaux clandestins ont repris au large après une longue période d’interruption, suite à une décision du conseil constitutionnel de mars 2014. Conséquence en Guyane : l'année dernière, entre la fin mars et la mi-octobre, les autorités étaient obligées de laisser repartir les tapouilles clandestines arraisonnées dans les eaux guyanaises.
Le gouvernement a fait voter un amendement en octobre qui a rétabli la possibilité de saisir les bateaux des pêcheurs clandestins…depuis, une vingtaine de tapouilles ont été saisies, détruites ou en voie de l’être.

Le préfet Eric Spizt salue l'avancée de la coopération franco-brésilienne

Ce matin devant la presse, le préfet s'est réjouit des avancées de la coopération avec le Brésil et le Surinam en matière de lutte contre la pêche clandestine. Ainsi, deux tapouilles "mères" brésiliennes, c'est-à-dire des grosses tapouilles, et une plus petite, ont été arraisonnées ces derniers jours par les autorités brésiliennes dans les eaux guyanaises. Ces embarcations sont en cours de déroutement vers l'Amapa sous escorte de la marine brésilienne l'an dernier, 77 navires illégaux ont été contrôlés lors de sept patrouilles communes franco-brésiliennes.





Sur le même thème

L'actualité la 1ère partout et à tout moment
Téléchargez l'application La 1ère
  • AppStore
  • Google Play