publicité

Du renfort pour la justice en Guyane

Dans un communiqué, le cabinet de la garde des sceaux vient de rendre public les affectations de magistrats sur notre territoire, dans le cadre des mouvements annuels d’effectifs. Des renforts conséquents, qui satisfont les responsables de la juridiction.

Les personnels de la Justice ont manifesté devant les futurs locaux du tribunal de Cayenne. © O.Cartesse
© O.Cartesse Les personnels de la Justice ont manifesté devant les futurs locaux du tribunal de Cayenne.
  • Laurent Marot
  • Publié le
Selon le cabinet de Christiane Taubira, « la qualité et la proximité de l’offre de justice s’améliorent durablement en Guyane ».
D’ici septembre, neuf magistrats vont arriver au tribunal de Grande Instance de Cayenne et cinq quitteront la Guyane. Le solde est donc nettement positif. De quoi combler les postes vacants,sur ces neuf nouveaux arrivants, six sortent de l’Ecole Nationale de la magistrature. Le parquet va gagner un magistrat de plus, passant de huit à neuf unités. Ces renforts permettront de passer de deux à trois audiences de comparution immédiate par semaine, des audiences qui sont très engorgées ces dernières années.

Un deuxième juge à Saint-Laurent

A Saint Laurent, la chambre détachée va enfin être dotée d’un 2ème juge, qui pourra tenir des audiences foraines pour les enfants mais il restera toujours un poste de juge vacant dans l’ouest;
Pour inciter les magistrats à poser leurs valises à Saint Laurent,  la garde des sceaux a obtenu du ministère des finances une indemnité de sujétion géographique qui s’élève à 18 mois de salaire. A Cayenne, cette indemnité sera de 14 mois, contre seize auparavant.
En revanche, pas de précision dans le communiqué du cabinet de Christiane Taubira sur les affectations de greffiers en Guyane, dont le manque est pointé du doigt de longue date par les acteurs judiciaires.

Sur le même thème

L'actualité la 1ère partout et à tout moment
Téléchargez l'application La 1ère
  • AppStore
  • Google Play