guyane
info locale

La barrière de la discorde à Saint-Elie

société
barrière Saint Elie
©Guyane1ère
Cap à Saint-Élie en Guyane, depuis Jeudi la seule piste donnant accès à la commune est fermée par la "Société Minière de Saint-Elie" (la route passant par sa concession). Le maire a interpellé l'état afin de mettre un terme à cet enclavement forcé.
Il faut 45 minutes de pirogue depuis le barrage de "Petit -Saut" pour arriver sur la piste utilisée par les habitants et la société minière pour rejoindre Saint-Elie. Après trois quarts d'heure de route poussiéreuse, à seulement quelques kilomètres du village, une barrière entrave la piste empêchant l’accès au bourg.
Véronique Jacaria, maire de Saint-Élie : « Ici c'est la porte d'entrée du bourg de Saint-Élie. J'invite toute la population guyanaise ainsi que les élus à être témoin de cela. En ma qualité de Maire, je ne peux que m'insurger et je demande instamment à Monsieur le Préfet de Guyane de réagir face à cette situation ».
L'exploitant minier se justifie en évoquant des problèmes de sécurité sur la route et le retour d'activités illégales sur son site.
 
Le reportage de Nikerson Perdius, Nicolas Pouyot et Eric Boutin
Il est à noter que la direction de la société des mines de Saint-Elie indique avoir licencié cinq de ses employés pour des problèmes de comportements. Des licenciements liés toujours selon la direction aux activités illégales supposées dans le bourg.