Séquestration : Paul Léandri aurait fait preuve d'imprudence

violence
Ivan Auriel procureur de la République
©Guyane 1ère
Le procureur de la république Ivan Auriel a apporté des précisions dans l'affaire de la séquestration de Paul Léandri et de la jeune femme qu'il hébergeait. Selon le procureur, le DAC, Paul Leandri a fait preuve d’imprudence ce qui a conduit la jeune fille à subir un viol.  
Dans cette affaire de séquestration, les deux agresseurs pourraient être des mineurs. Ils sont toujours recherchés. Selon le procureur, le Directeur des Affaires Culturelles en les accueillant chez lui s'est montré imprudent. Cette inconséquence a entraîné le viol de la jeune stagiaire de l'ONF qu'il hébergeait. Elle a interrompu son stage et devrait repartir prochainement.
La question se pose de savoir si le DAC reprendra ses fonctions à Cayenne.

Le reportage de Claire Giroud et Elise Ramirez



 

Les Outre-mer en continu
Accéder au live