Dix bovins de plus seront euthanasiés parmi un troupeau de 22 zébus et de vaches errants à Matiti

faits divers
Bovins errants au lycée agricole de Macouria
©FL
Le maire de Macouria a signé cette semaine l’arrêté municipal autorisant les services vétérinaires à procéder à cette mise à mort. Il y a une quinzaine de jours, un troupeau de 22 bêtes errantes a été placé au lycée agricole pour être soigné et nourri.


Le mois dernier un troupeau de 22 bêtes errait dans le secteur de Matiti, à Macouria. Errance qui s’était achevée début avril au lycée agricole, où les vaches et autres zébus s’étaient réfugiées.  Peu après le maire de Macouria  signe un premier arrêté, pour déclarer le lycée structure d’accueil pour ces bêtes errantes, afin de les retirer de la circulation, où elles représentaient un danger pour le public, les riverains et les propriétés. Des riverains excédés qui avaient d’ailleurs tirés au fusil à plusieurs reprises sur les bovins, fin de l’acte 1.

Acte 2, le début du chemin de croix pour ces bêtes, la plupart des zébus perdues sans collier. Trois bovins ont été euthanasiés ces dix derniers jours par les vétérinaires de la Direction de l’Alimentation de l’Agriculture et de la Forêt (DAAF) car blessés ou réputés dangereux. Quatre bêtes ont déjà été récupérées par leurs propriétaires, celles qui avaient une identification. Cinq autres sont en cours d’identification génétique, via des recherches ADN pour pouvoir les relier à un éleveur.

Le 3ème et dernier acte se précise. Cette semaine, le maire Gilles Adelson a à nouveau sorti son stylo pour signer un arrêté municipal autorisant l’euthanasie des bêtes non identifiés et non réclamées. Il s’agit de dix zébus qui devraient donc être euthanasiés à leur tour ces prochains jours avec une surdose d’anesthésiant. Deux  ou trois carcasses seront données au Zoo de Montsinnéry  pour nourrir les pumas et les crocodiles. Les autres seront enfouis à la décharge des Maringouins à Cayenne.
 
Vidéo réalisée avec un smartphone  par un internaute