L'enquête de la rédaction : l'exfiltration de l'or

orpaillage
exfiltration de l'or
©Guyane1ère
Chaque année, environ 10 tonnes d'or seraient exfiltrées de la Guyane vers le Brésil ou le Suriname, cela représente environ 1 milliard d'euros tous les 3 ans. La responsabilité aux orpailleurs clandestins, mais aussi à la fraude d'opérateurs miniers légaux.

Sous la Canopée, cachés par l’immense forêt amazonienne, plus de 10000 garimpeiros fouillent sans relâche la terre de Guyane à la recherche de son or. Le précieux métal guyanais tant convoité génére un trafic échappant à tout contrôle financier. Chaque année cette économie souterraine favorise la fuite de plusieurs tonnes d’or. La gendarmerie de Guyane doit s’attaquer à un trafic de grande ampleur dépassant largement le cadre des frontières guyanaises.
Général Lucas, commandant de la gendarmerie de Guyane : « Il y a entre 8 et 10 tonnes d’or qui sortiraient illégalement du sol guyanais, pour une valeur de 350 millions d’euros à peu près, soit 1 milliard tout les 3 ans. J’ai reçu un représentant du FBI qui commence à s’intéresser à cette problématique, c’est à dire au blanchiment de l’or de Guyane sur le continent nord américain ».

Le reportage de Jocelyne Helgoualch et Franck Fernandes