Les 5 juges consulaires de Guyane sont en grève

social
Tribunal Cayenne
©Guyane 1ère
Au tribunal de commerce de Cayenne, les 5 juges consulaires sont entrés en grève, une action en solidarité à un mouvement national. Mais pour les juges de Guyane, c'est aussi l'occasion de mettre en avant des difficultés bien locales comme les délais très longs de délivrance de Kbis.
Le tribunal de commerce de Cayenne est menacé d’externalisation aux Antilles pour cause de projet de réforme dans le cadre de la loi Macron. Les affaires concernant les entreprises de plus de 150 employés seront centralisées au sein de huit tribunaux pour toute la France. Mais si les juges consulaires sont contre cette externalisation, ils souhaitent surtout attirer l'attention sur la situation en Guyane.
Alexandre Smetankine, porte-parole des juges consulaires du tribunal de commerce de Cayenne : « Le tribunal de commerce de Guyane n'a pas de locaux propres, nous siégeons au sein du TGI. Nous n’avons pas un bureau ou une salle attitrée. Le Greffe a un petit local dans un coin avec des conditions de travail déplorables. Quand à nous, nous sommes quasiment obligés de faire du porte-à-porte pour trouver une salle disponible ».
 
Le reportage de Renaud Terrazzoni, Catherine Boutet