Ariane 5 place sur orbite deux satellites de télécommunications

spatial
Tir Ariane 5
©Arianespace
Le plus gros des lanceurs de la gamme Arianespace a réussi mercredi une mission classique. Cela fait déjà quatre fois en 2015 qu’Arianespace mène une mission avec succès au Centre Spatial Guyanais.
A côté des missions ATV, IXV ou Galileo, le vol 223 de ce mercredi soir paraît banal. Ariane 5 avait 38 minutes pour placer sur orbite deux satellites de télécommunications, une mission de routine certes, mais déjà le quatrième succès de l’année au CSG, réalisé, de plus, parfaitement.
Le lanceur est parti dans les temps, sans aucun report, et a placé parfaitement sur orbite géostationnaire DIRECTV-15 puis SKYM-1, pour le même client, l’Américain DTV.
Ce succès est cependant de bon augure à un mois du salon international de l'Aéronautique et de l'Espace, au Bourget, et dans un contexte concurrentiel toujours plus accru, en particulier avec l’Américain SpaceX et ses fusées bien moins couteuses.
Cette réussite est aussi un signe de cohésion entre l’ensemble des équipes qui participent à l’aventure spatiale européenne alors qu’un changement de gouvernance est souhaité pour lancer la future Ariane 6 et soutenu, encore mercredi, par le P-DG d’Arianespace lui-même, Stéphane Israël.
Prochain rendez-vous au Centre Spatial Guyanais le 22 juin. La petite fusée Vega placera sur orbite un satellite Sentinel pour le programme européen Copernicus.