6ème édition de la semaine de la santé transfrontalière à Saint-Georges

santé
Pont de Saint-Georges de l'Oyapock
©DR
A l'est de la Guyane à Saint-Georges, les acteurs de la santé français et brésiliens travaillent de concert sur les deux rives de l’Oyapock. Cette année un focus est réalisé sur les maladies vectorielles.
Les rencontres transfrontalières se tiennent pour la sixième fois à Saint-Georges, elles ont démarré lundi et s'achèveront vendredi. Les professionnels de santé des deux rives en partenariat avec les associations partagent pour l'occasion leur savoir-faire. Cette semaine doit permettre de renforcer les synergies entre brésiliens et français pour une meilleure efficacité des politiques de santé.
Il sera beaucoup question des maladies vectorielles, le but étant pour les autorités de santé de poursuivre la prévention renforcée du paludisme en coordination de part et d'autre du fleuve Oyapock. Dans cet optique, deux jours de la semaine sont notamment consacrés à la formation théorico-pratique des enseignants, des associations et d'étudiants infirmiers de l'UNIFAP (Université Fédérale de l'Amapa).

Interview de Sophies Rhodes, coordinatrice territoriale de la prévention du VIH et des risques sexuels 

ITW Sophie Rhodes




Les Outre-mer en continu
Accéder au live