BTP : Attention à la colère des légions

social
Acteurs du BTP devant la Préfecture
©Franck Leconte
L'actualité de ce vendredi, c'est la mobilisation record dans le secteur du BTp en Guyane. Entre 1000 et 1500 personnes ont défilé dans les rues de Cayenne ce matin pour exprimer leur inquiétude
Nou le travay
©Sophie Donzenac
De mémoire de cayennais ou de militant syndical, on avait jamais vu cela. Entre 1000 et 15000 personnes selon les sources ont défilé ce matin dans les rues de Cayenne à l'appel de la fédération Régionale du Bâtiment et des Travaux Publics. Les entreprises du secteur et leurs salariés ont voulu exprimer massivement leur inquiétude quand à leur avenir.
Un rassemblement, parti de la caserne des pompiers à Cayenne qui s'est achevé à la préfecture en fin de matinée. Car c'est bien l'Etat qui est montré du doigt par la profession.

Trois semaines de délai pour rattraper les retards de paiement

Le camion de la marche du BTP
©Sophie Donzenac
Le Préfet a rencontré une délégation du BTP rejoint par les soutiens comme la CGPME de Joëlle Prévot-Madère. Pas question de lâcher pour la fédération du BTP. L’Etat a trois semaines pour attribuer 30 millions d’euros et autoriser la construction de 1500 logements, débloquer 200 millions en travaux immédiats, établir un calendrier d’opérations d’intérêt national pour la Guyane et rattraper tous les retards de paiement.
Rendez-vous le 30 juin. C’est la date fixée par la FBTP pour obtenir des réponses de l’Etat. Et il faudra un signal fort pour éviter une réplique dans la rue qui promet d’être mémorable.