publicité

Au collège Sainte Thérèse de Montjoly la tablette numérique va remplacer les manuels scolaires

La tablette numérique au collège pour lutter contre les cartables trop lourds, c'est ce qu'appliquera la direction du collège Sainte Thérèse de Rémire-Montjoly. A partir de la rentrée, toutes les classes de 6ème seront équipées de tablettes. Le système a été expérimenté toute l'année 2014/2015.

Les collégiens de sixième devant leurs tablettes © CL
© CL Les collégiens de sixième devant leurs tablettes
  • Par Catherine Lama
  • Publié le , mis à jour le
La sixième A a été classe pilote durant toute l'année scolaire 2014/2015. Les 22 élèves ne transportaient plus de manuels dans leurs cartables mais une simple tablette numérique équipée d'une interface pédagogique. Ils ont cependant suivi le même programme que leurs autres camarades de sixième. Le choix numérique s'est imposé naturellement dans cette sixième où deux enfants dyslexiques travaillaient avec des tablettes ainsi qu'un autre camarade à mobilité réduite. Cela a permis à l'équipe encadrante de développer son projet et aux élèves de se rassembler dans un esprit d'entraide pour que chacun soit au diapason.
Les résultats ont été très probants et salués par la communauté éducative et l'association des parents d'élèves.
Ces élèves vont continuer à étudier sur leurs tablettes à la rentrée en 5ème et ce jusqu'à la 3ème dans cette même classe qui a ainsi conquis son statut de classe pilote.

Les enseignants se sont adaptés à l'univers des jeunes

Cette volonté d'utiliser intégralement le support numérique est venue également d'un autre constat :  les enfants ont des cartables trop lourds, l'enseignement traditionnel favorise le gaspillage de papier et l'utilisation des manuels n'est pas forcément optimale ni toujours adaptée à l'évolution rapide des programmes. Ces livres sont changés tous les 4 ans en raison de leur coût alors que les évolutions pédagogiques sont annuelles.

Pour la documentaliste du collège, Agnès Zaou, il était impératif de : "rentrer dans le monde des élèves. On les a rejoint et on les intéresse."

Souvent, reconnaissent les enseignants, les enfants sont plus performants qu'eux sur cet outil. il faut simplement les orienter. Ils reçoivent la leçon au début du cours ce qui leur permet de se préparer et chacun peut suivre à son rythme. Majoritairement, les élèves apprennent mieux et plus vite.  Les enseignants ont du se former sur ce logiciel éducatif proposé par un opérateur. A la rentrée, ils seront munis de TBI (tableaux blancs interactitfs) ce qui va encore simplifier la façon de faire les cours.

Une amélioration significative du parcours scolaire de l'enfant

© CL
© CL

Pour la directrice adjointe du collège, Sylvia Lecante, l'utilisation des ENT (Espaces Numérique de Travail) va être généralisée à tout l'établissement. A la rentrée, toutes les sixièmes en seront pourvus (125 élèves) et les années suivantes les 5èmes, 4èmes et 3èmes. Cet investissement pédagogique a un coût pour les parents et le collège. Mais cela est nécessaire pour mieux préparer les collégiens aux étapes suivantes de leur parcours éducatif au lycée et ensuite durant leurs études supérieures. Par ailleurs, outre l'allègement des cartables, l'apprentissage de l'autonomie, l'accès facile à de multiples supports ont abouti à une individualisation des parcours qui respecte le rythme d'apprentissage de l'enfant.

Un enseignement numérique qui a un coût

Aucun des parents n'a rechigné à l'achat de cette tablette de 320€ entièrement à leur charge. L'établissement scolaire a pu négocier des conditions de paiement, mais une majorité d'enfants étaient déjà pourvus de ce support. Cette année, le collège a bénéficié de l'aide d'une entreprise, du diocèse. Les responsables espèrent que les collectivités apporteront aussi leurs contributions. Car il faut acheter d'autres logiciels.

Avec les vacances la tablette redevient un espace de jeux

Les tablettes sont restées bloquées durant toute l'année. Les élèves ne peuvent les utiliser que pour leur travail scolaire. Seuls sont autorisés quelques jeux éducatifs et l'appareil photo. Une contrainte qui ne les a pas gênés. Les vacances arrivent, ils récupèrent l'usage complet du support et pourront toujours télécharger des cahiers de vacances électroniques en sus de leurs jeux.

Sur le même thème

L'actualité la 1ère partout et à tout moment
Téléchargez l'application La 1ère
  • AppStore
  • Google Play