guyane
info locale

Il faudra rejouer les municipales à Camopi

politique
René Monnerville
René Monnerville, l'ancien maire de Camopi (image d'archive) ©guyane 1ère
Le conseil d’Etat qui a statué le 26 juin à Paris, donne raison à René Monnerville. Il annule les élections de décembre 2014 à Camopi. Le préfet a trois mois pour réorganiser une municipale partielle à Camopi
Il faut refaire le match à Camopi puisque les dernières municipales partielles ont été annulées.
Dans un premier temps le tribunal administratif de Cayenne avait confirmé la défaite de l’ancien maire, René Monnerville.Le Conseil d’Etat saisi par les soins de ce dernier tranche en sa faveur.
Michel Dubouillé, secrétaire régional de Guyane écologie très engagé dans ce dossier, se réjouit de la nouvelle.
Il nous indique que le Conseil d’Etat retient notamment les conditions climatiques.Les eaux basses du fleuve en décembre entraînant des difficultés de déplacement sur l’Oyapock. Des électeurs n’ont pas pu voter contrairement à mars 2014 où en pleine  saison des pluies, tous les électeurs ont eu la possibilité de faire entendre leur choix le fleuve étant à cette période une véritable autoroute.
 
Publicité