5 judokates guyanaises intègreront des pôles espoirs dans l'hexagone au mois de septembre

sport
Judo, départ vers le haut niveau
©Guyane1ère
Cinq judokates vont partir dans les pôles espoirs de Lyon, Angoulême et Brétigny-sur-Orge à la rentrée. Parmi elles, figure peut être une future Lucie Décosse. Elles ont été détectées par l'ancienne championne olympique de judo elle-même.
Maylis Olivier, Shirley Dort , Aurélie Achoun, Emma Mlinarsky et Jo-Annie Gandrille représentent trois clubs de judo en Guyane, l'Ecole des arts martiaux de Cayenne, le Club sportif autonome de Bonhomme et le Judo club de Macouria. Après de bons résultats en Guyane dans leurs clubs et une participation au championnat de France, elles se sentent prêtes à passer à l'étape suivante et à atteindre un autre niveau. Elles ont été détectées afin d'intégrer un pôle espoir de judo dans l'hexagone. 
Pour Guy Pina, entraîneur école des arts martiaux de Cayenne : " Il faut leur donner leur chance. En Guyane, il n'y a pas les structures. Lucie Décosse est partie, voyez la carrière qu'elle a fait ".

Le reportage de José Blézès et Alphonso Martinez