publicité

Toujours plus de participants au Camp Séraphin

La cinquième édition de ce camp de perfectionnement attire une centaine de jeunes basketteurs depuis vendredi et jouit d’une réputation solide. Le célèbre pivot  Kévin Séraphin des Washington Wizzard a l’intention lui de se montrer présent auprès des jeunes jusqu’à mercredi.

Kevin Séraphin au milieu de jeunes participants au camp Guyastars © Franck Leconte
© Franck Leconte Kevin Séraphin au milieu de jeunes participants au camp Guyastars
  • Par Franck Leconte
  • Publié le , mis à jour le
Les 106 jeunes inscrits ont répondu présents dès le coup d’envoi du 5ème camp Guyastars Kévin Séraphin le matin du 3 juillet au stade scolaire de Cayenne pour une première série de matchs d’évaluation. Le succès se veut au fil des ans toujours plus important. La mère de Kevin, Sylène, a dû refuser des inscriptions. Si les jeunes veulent progresser au basket pendant les vacances, ils ont ici la chance de pouvoir évoluer aux côtés de leur idole qui joue en NBA et, éventuellement, de se faire repérer par des clubs nationaux.
Car la réputation de ce rendez-vous ne se dément pas. Ce camp est l’un des « plus importants »  en France estime Mickaël Pivot, directeur technique du camp mais aussi responsable du centre de formation de Hyères-Toulon.
Malgré le programme sportif, intense jusqu’à mercredi le 8 juillet, l’ambiance est détendue au stade scolaire. Vendredi, Kevin Séraphin s’amusait à « distribuer des pompes » à des jeunes admiratifs qui ne demandaient que ça. Kevin Séraphin a bien l’intention de se montrer très présent cette année. Il aura certainement beaucoup de conseils à donner.

Sur le même thème

L'actualité la 1ère partout et à tout moment
Téléchargez l'application La 1ère
  • AppStore
  • Google Play