Arrestations pour des vols sur des sites d’orpaillage en Guyane

justice
menottes
©Wiki
Trois individus ont été placés en détention au centre pénitentiaire de Rémire-Monyjoly en Guyane pour vol à main armé. Il s’agit de ressortissants brésiliens qui en novembre dernier avaient braqué un site d’orpaillage situé sur la commune de Régina. 
Les trois ressortissants brésiliens actuellement en détention au centre pénitentiaire de Rémire-Monyjoly ont été mis en examen pour association de malfaiteurs pour deux d’entre eux et complicité pour le troisième larron. La justice leurs reproche d’avoir commis entre le 22 et 23 novembre 2014, un vol à main armée sur la mine SMBE (Société Minière Bonne Entente) située sur le fleuve Mataroni à Régina. Pistolets et fusils à la main, ils avaient ligoté les employés de la société qui étaient sur place. Les malfaiteurs seraient repartis avec un butin de 18 bassines de sables aurifères chargées de paillettes d’or, trois moteurs de bateaux, une pirogue, des bijoux et des téléphones portables. Les trois voleurs s’apprêtaient à commettre un nouveau braquage dans la même mine. La section de recherche de Cayenne en charge de cette affaire continue d’enquêter afin d’interpeller d’autres membres de la bande.
Deux autres individus présentant le même profil, sont également en détention pour des faits similaires. Ils seront prochainement présentés au juge d’instruction pour une éventuelle mis en examen.