publicité

Meurtre à Concorde : le parquet ne veut exclure aucune piste

La vice-procureure Isabelle Darnal s'est exprimée pour la 1ère fois sur le meurtre de la cité Concorde survenu le 21 juillet dernier mais elle n'a finalement délivré que très peu d'informations sur l'enquête.

La procureure Isabelle Arnal et Bertrand Mitsunda © Jessy Xavier
© Jessy Xavier La procureure Isabelle Arnal et Bertrand Mitsunda
  • Jessy Xavier
  • Publié le , mis à jour le
« Toutes les pistes restent  encore sur la table » a indiqué aujourd’hui la vice-procureure Isabelle Darnal, après le meurtre du jeune Axel, 20 ans à la cité Concorde à Matoury ce mardi 21 juillet. La magistrate accompagnée du vice-procureur Bertrand Mitsunda en renfort de la chambre détachée du Tribunal de Grande Instance de Saint-Laurent du Maroni a confirmé les interpellations qui ont eu lieu mercredi 22 juiollet sans préciser le nombre de personnes actuellement en garde à vue. Les investigations de la section de recherche de Cayenne vont se poursuivre s’est contenté de déclarer le parquet qui ne souhaite pas nuire à la progression de l’enquête dans cette phase jugée « cruciale ».
Une voiture a bien été saisie au quartier Balata à Matoury sur la voie publique. Son examen est en cours. Il pourrait s’agir du véhicule qui transportait les auteurs du meurtre. Une autopsie de la victime est également prévue, elle aura lieu ce vendredi 24 juillet.

Sur le même thème

L'actualité la 1ère partout et à tout moment
Téléchargez l'application La 1ère
  • AppStore
  • Google Play