Trois personnes agressées à coups de marteau dans un commerce à Sinnamary

faits divers
Le commerce à Sinnamary
Le commerce où s'est déroulée l'agression ©AL
Trois personnes ont été blessées à coups de marteau le 29 juillet à la fermeture d'un libre service de Sinnamary. Il s'agit du gérant, de son épouse et de sa fille.
Le commerçant et sa famille ont été agressés au moment de la fermeture du commerce, vers 20h30, apparemment par une ou des personnes qui étaient restées dissimulées dans le magasin.
Parmi les victimes, le commerçant 50 ans, sa femme 48 ans atteinte à la tête et leur fille de 23 ans. Ils ont été secourus et pris en charge très rapidement par le CMCK de Kourou avant d'être évacués au centre hospitalier de Cayenne Leur dernier enfant, un garçon de 12 ans, n’est pas blessé mais est très choqué par la scène à laquelle il a assisté.
Ils ont pu être entendus par la brigade de recherche de la compagnie de Kourou qui est en charge de l'enquête et recherche toujours les agresseurs.

Un fait divers très violent qui fait réagir le maire de la commune. Jean-Claude Madeleine s'insurge contre, cet acte de barbarie. Le premier magistrat fait par ailleurs le lien entre cet événement et la nouvelle pullulation de papillons cendre à Sinnamary. Cette arrivée massive des papillons a déclenché l’extinction le soir de l’éclairage public. Jean-Claude Madeleine se demande si cette agression est une conséquence. Le maire demande au préfet de renforcer la sécurité des habitants de Sinnamary et de prendre une réelle décision de lutte contre les papillons cendre.