L'allemand Bjorn Schroeder s'impose au sprint à Macouria

tour cycliste de guyane
Arrivée au sprint des allemands à Macouria TDG 2015
Arrivée au sprint des allemands à Macouria ©Frédéric Larzabal
Les allemands réalisent un nouveau doublé, après l'étape d'Iracoubo, en remportant le sprint final de la 8ème étape. Bjorn Shroeder s'impose devant son coéquipier Martin Bauer et le coureur du Vélo Club Guyanais, Marc Joseph. Ce dernier va monter pour la 4ème fois sur la 3ème marche du podium.
Une très longue échappée caractérise cette 8ème étape. Elle est menée à la sortie de Kourou par des guyanais, 4 hommes de l'Espoir Cycliste Guyanais : Loïc John 22 ans, Christophe Bruneau 35 ans, Lucas Saint-Louis 21 ans et René-Yves Thiver 20 ans. Ils ont mené le tempo à près de 45km pour creuser l'écart qui est monté à 1 minute 40secondes à l'entrée du 3ème tour de circuit, sur le territoire de Macouria, alors qu'ils ont accompli près de 80 km en tête. 
A ce moment, René-Yves Thiver lâche prise. L'échappée se poursuit mais le rythme n'est plus le même. Elle prend fin à 30 km de l'arrivée. Ces hommes auront fait 100 km en tête de course.

Un nouveau sprint massif à Macouria

La physionomie de la course change. Les attaques fusent avec des martiniquais, des guyanais, des belges, des allemands mais aucune sortie n'ira au bout.
Au 5ème et dernier tour du circuit, c'est un peloton en furie qui s'achemine vers l'arrivée à Tonate-Macouria.  Les bressans, les belges, les allemands, les guadeloupéens comme les hommes de Marc Joseph, le meilleur sprinter de Guyane sont positionnés. Carène lance le sprint pour amener Kevin Francillette mais les allemands surclassent tout le monde.
1 Bjorn Shroeder, 2 Martin Mueller.
A son arrivée en Guyane, le directeur sportif de l'équipe allemande, Karl Heinz Polh, avait annoncé. "Je connais la Guyane maintenant, je suis venu avec des sprinters!". Ces derniers ont rempli leur contrat.

Toujours pas de victoire pour la Guyane et Boris Carène de la Guadeloupe caracole toujours en jaune.
 
Les Outre-mer en continu
Accéder au live