publicité

Man Sérotte n'est plus

Gisèle Serotte, dite Man Serotte est décédée le 18 septembre vers 16h30 avenue d’Estrées à Cayenne, à son domicile, à l’âge de 94 ans. Grande figure de la tradition guyanaise, elle fut la présidente et fondatrice du groupe Buisson Ardent. 

Man Sérotte © GOVINSKY
© GOVINSKY Man Sérotte
  • guyane 1ère
  • Publié le , mis à jour le
Originaire de Sinnamary, Gisèle Sérotte a animé de nombreuses années durant "la salle konwé" où se retrouvaient les amateurs de tambour, ti bois et rytmes traditionnels comme le kasekô et le gragé. 
Cette grande dame de la culture guyanaise a créé son groupe folklorique Buisson Ardent en 1940. Avec les membres (choeurs, danseurs et percussionnistes) elle a initié de nombreux jeunes aux rythmes guyanais. Contribuant, ainsi, sans relâche, à faire connaître et perdurer la culture créole. Sa propre demeure était le rendez-vous de la danse grâce à la salle konwé.
Très inspirée et passionnée, Gisèle Sérotte a réalisé deux disques dont l'un à Paris en 1972. 
Gisèle Sérotte a été de nombreuse fois décorée

La Médaiile de bronze le 1er janvier 1976
La Médaille de Chevalier de l'Ordre national du mérite (remise le 9 juin 1976 par Valéry Giscar d'Estaim)
Médaille d'honneur départementale communale le 21 janvier 1978
Médaille d'argent le 24 mai 1989
La Médaille d'or le 1er janvier 1999 par Marie-Thérèse Buffet
Le 10 avril 2003, elleétait élevée au rang de chevalier de la Légion d'Honneur par décision de président de la République Jacques Chirac

Sur le même thème

ECOUTER    VOIR    S'INFORMER   Partout et à tout moment
Mobile devices
Téléchargez l'application La 1ère
  • AppStore
  • Google Play