La Guyane sera t-elle paralysée le 24 septembre?

économie
Manifestation des transporteurs à Cayenne
©DR
La réunion de la dernière chance est prévue ce 23 septembre entre le Medef et la Préfecture. Le Medef, comme les autres socioprofessionnels de ce groupement, est plus que jamais déterminé à bloquer la Guyane, si rien n’était fait pour relancer l’économie
Daniel Mangal, président du syndicat des transporteurs annonçait le 16 septembre dernier lors d’une démonstration de force que le Medef ainsi que d’autres socioprofessionnels menaçaient de passer à la vitesse supérieure, avec une possibilité de paralyser le département. Une semaine plus tard, ils sont prêts à bloquer.
Mais la décision n'a pas encore été définitivement prise. On assure du coté du groupement que les barrages seront à des points stratégiques. "Des axes routiers importants, mais pas que" déclare le président du Medef, Stéphane Lambert.  Bien évidemment, certains pensent à une possible pénurie de carburant, tandis que d’autres ont encore en souvenir la crise de 2008 et l’implication très active des transporteurs même si le contexte d’aujourd’hui est différent.
Le préfet Eric Spitz, promet des réponses lors de la rencontre de la dernière chance prévue ce mercredi. Un premier contact a eu lieu entre Matignon et le Medef. Un contact oui, mais pas d’avancée réelle estime Stéphane Lambert, le patron des patrons de Guyane.

L''ultimatum est fixé à ce mercredi midi.