La droite et le centre forment un front uni afin de mener la bataille pour l'élection de la CTG

collectivité territoriale de guyane
Le front uni de la doite guyanaise
Le front uni de la doite guyanaise ©guyane 1ère
Après un raté au démarrage, l’union tant annoncée de la droite guyanaise est effective. Les responsables politiques ont fait leur première déclaration officielle sur le thème des élections de la Collectivité territoriale de Guyane en décembre prochain
Rémy-Louis Budoc et Paulin Bruné, deux des piliers de la droite n'étaient pas présents à cette conférence commune, droite et centre droit, mais ils étaient associés au rassemblement du 23 septembre.
Il y avait à cette conférence : les républicains, l'UDI (Union des démocrates et des indépendants), le RPGR (Rassemblement pour la Guyane dans la République), Objectif Guyane et l'UPPG (Union pour le progrès guyanais).
La droite guyanaise affiche son union et se dit prête à aller au combat pour remporter ces élections même si le leader n'a toujours pas été choisi. Rémy Louis Budoc, en déplacement à Paris, est toujours candidat pour être cette tête de liste. Mais d'autres personnes sont également intéressées. Le choix sera peut-être difficile.
L'un des moments forts de ce rassemblement de droite a été l'appel solennel de ralliement  à l'adresse de Léon Bertrand par le président de Objectif Guyane, Fabien Covis.
La droite guyanaise qualifie ce rassemblement d'historique et travaille sur un programme commun.

Le reportage José Charles-Nicolas et Abel Parnasse