Tentative de rapprochement entre les collectifs Guyane économie et Nou lé travay

économie
Stéphane Lambert et Olivier Mantez
Olivier Mantez à gauche et Stéphane Lambert ©guyane 1ère
Une union des deux collectifs Guyane économique et Nou lé travay se profile. Stéphane Lambert du Medef et Olivier Mantez pour la FRBTP se sont rencontrés. L'objectif affiché : être plus fort pour mener à bien leurs revendications respectives.


La FRBTP  (Fédération régionale du bâtiment et travaux pblics) obtient des avancées tout comme le MEDEF (Mouvement des entreprises de France) et les autres socioprofessionnels dans leurs revendications et chacun avance de son côté mais cela risque de changer. Les deux collectifs devraient désormais agir de concert. Cette union est en tous cas une volonté des deux parties. Ce rapprochement de Guyane économique et  de Nou lé travay permettra d'établir une liste commune des revendications qu'il reste à satisfaire.


Une des conditions de la FRBTP : pas de blocage de la population

Mais avant que cela ne voit le jour, les deux responsables prévoient de consulter leur base la semaine prochaine.
Une fois la mise en forme de la plateforme de revendications achevée, ce groupement des collectifs compte se battre obtenir des réponses et des actes de la part de l’état  comme des collectivités au sujet,notamment, des délais de paiement. 
Les différents candidats à l’élection de la CTG seront consultés sur ce sujet au début du mois de novembre.
Mais attention la FRBTP, de son coté, pose deux conditions : associer les syndicats et ne pas bloquer la population guyanaise en cas de mouvement.