publicité

Le tri sélectif se met en place progressivement sur le territoire de la CACL

Les bacs jaunes ont fait leur entrée dans le foyer des guyanais sur le territoire de la communauté d'agglomération du centre littoral. D’ici le mois de décembre la distribution devrait être terminée. Les usagers doivent désormais apprendre à faire le tri efficace de leurs déchets. 

Le bac jaune du tri sélectif © CL
© CL Le bac jaune du tri sélectif
  • Lindy Nedan
  • Publié le
La communauté d’agglomération du centre littoral impose le tri sélectif pour les poubelles. Ce tri permet de désengorger la déchetterie, de donner une deuxième vie aux emballages et de créer de l’emploi sur les filières de valorisation.
Une brochure explique le tri sélectif © CL
© CL Une brochure explique le tri sélectif
Le bac jaune accueille les bouteilles et flacons plastiques, cartons, emballages métalliques et la poubelle verte se charge des autres détritus. Une fois récoltés ces déchets sont triés, cette fois, par la société Guyane recyclage qui les classent par matière.
Ils sont ensuite livrés à l'entreprise Ecoemballage, qui se charge de les stocker dans des conteneurs et de les exporter aux Antilles ou la métropole, afin qu'ils soient notamment transformés en isolation thermique.
Ce recyclage ne sert pas encore la Guyane car aucune activité industrielle ne s’est positionnée pour cette récolte de déchets. De 1500 à 2000 tonnes de matières recyclables sont nécessaires pour débuter cette activité.
La CACL se donne jusqu'à fin décembre pour achever la distribution de bacs jaunes et de faire des bouteilles plastiques usagées de nouveaux matériaux.

Sur le même thème

L'actualité la 1ère partout et à tout moment
Téléchargez l'application La 1ère
  • AppStore
  • Google Play