Un climat social tendu en Guyane

conflit social
Grève à la DEAL
Salariés de la DEAL en grève ©guyane 1ère
Les conflits, grèves et débrayages s'enchaînent au fil des semaines. Un climat délétère qui perdure dans les domaines social, économique qui font de ce mois d'octobre un indicateur particulier de l'agitation sociale en Guyane.
La multiplication des mouvements sociaux ces dernières semaines met en exergue un climat social tres tendu en Guyane. La grève des pompiers, suivie des salariés EDF, toujours en cours après 22 jours, les lycéens dans la rue se rebiffant contre la violence insupportable dont ils sont victimes, les policiers en colère, les avocats en révolte, les postiers, les employés de la DEAl, de l'aéroport Félix Eboué. Une chaîne de revendications qui ne semble pas avoir de fin et qui crée une atmosphère de surchauffe digne d'un roman de Jonh Steinbeck.

Le reportage de Jocelyne Helgouach et Elise Ramirez

Les Outre-mer en continu
Accéder au live