guyane
info locale

Le nouvel an Hmongs de Cacao, c'est déjà fini

nouvel an
Nouvel an Hmong
©AV
Après cinq jours de célébrations, le nouvel an Hmong de Cacao s'est achevé ce dimanche 25 octobre. Il marque la fin de la moisson du riz qui se fait en période de l'année la plus sèche. Une nouvelle année de culture s'ouvre et tous l'espèrent aussi fructueuse que celle qui vient de s'achever.
Cette année, pour le nouvel an Hmong, un jardin éphémère a été créé sur la grande place du village de Cacao en Guyane. Il se trouvait tout de suite à gauche, en entrant. On pouvait y trouver tous les légumes locaux, mais aussi des fleurs et des plantes médicinales. Les visiteurs ont pu ainsi serpenter entre les plantes en empruntant de petites allées de galets blancs.
Plus loin, sur la droite, de nombreux stands culinaires étaient à disposition des visiteurs venus nombreux encore une fois. Plus d'un millier sont déjà là à 10 heures en ce dimanche matin du 25 octobre 2015, et le flot de voiture ne s'est pas tarit. Les tables ont été prises d'assaut pour déguster la fameuse soupe.
Pendant ce temps, les jeunes Hmongs en costume traditionnel,  jouent au jeu de la balle, perpétuant ainsi une coutume ancestrale. Ce jeu permet aux jeunes adultes Hmongs de rencontrer leurs futurs époux. Le principe est simple, les garçons lancent aux élues de leur cœur la célèbre balle jaune et les filles la reçoivent alors avec joie et bonne humeur.
Pour clore en beauté la fête, les deux célèbres chanteurs laossiens koos loos et ulia venus tout spécialement du Laos ont animé en chanson cette dernière journée. Toutes les communautés Hmongs , tout âge confondu, se retrouvent alors sur la piste de danse pour le Carré. Une danse traditionnelle qui se danse a plusieurs. Tous les danseurs sont alignés et font les mêmes pas en rythme. Cette danse se répétera plusieurs fois dans la journée.
Ainsi s'achève le nouvel an Hmongs à cacao, en attendant celui qui sera célébré mi-décembre à Javouhey.

Le reportage de Jocelyne Helgoualch et Eric Boutin