Les vitres teintées interdites en France dès janvier 2016

sécurité routière
Vitres teintées
Les vitres latérales avant teintées bientôt interdites ©CL
Certains automobilistes pourraient être contraints de retirer les films teintés des vitres de leur véhicule et cela dès 2016. C'est une mesure phare du nouveau dispositif sécurité routière que met en place le gouvernement. Sur les réseaux sociaux en Guyane, il y a déjà des grincements de dents.
La presse nationale s'en fait largement l'écho depuis ce 10 novembre. Un décret du ministère de l'Intérieur qui sera publié en 2016 prévoit l'interdiction des vitres teintées latérales avant des véhicules. En cas de non respect de cette règle, le contrevenant risquerait 135€ d'amende et un retrait de 3 points sur son permis. La nouvelle a de quoi ne pas plaire en Guyane. Sur les réseaux sociaux, les réactions s'enchaînent : En Guyane, comme dans les autres territoires chauds, les vitres teintées ne servent pas qu'à nous protéger du soleil mais aussi à éviter une déperdition de chaleur du système de climatisation. Qui prendra en charge ce surcoût de carburant ? Qui paiera pour faire retirer les films déjà posés sur nos voitures ?
Mosso blag mosso séryé ! Il n'y a pas d'autres priorités en France ?" dit un internaute furieux.
Et pourtant le projet est sérieux, il satisfait les associations de sécurité routière comme les forces de l'ordre qui réclamaient l'interdiction de cette opacité des vitres qui gêne l'efficacité des contrôles. Cette mesure soulève lun tollé chez les professionnels de la filtration qui, 
non contents de voir chuter leur chiffre d'affaire, pourraient être contraints de supprimer de nombreux emplois .

 

23 tués sur les routes de Guyane en 2015
A la même période en 2014, le chiffre était de 26 tués sur la route.
On recense parmi les personnes qui ont trouvé la mort accidentellement en 2015 :
Piétons : 3
Cyclistes : 2
Cyclomotoristes : 5
Motocyclistes : 2
Automobilistes : 10
Véhicule utilitaire : 1
Poids-lourd :
Transport commun :
Total tués 2015 : 23

Les Outre-mer en continu
Accéder au live