La rupture de deux barrages au Brésil provoque un désastre écologique

amazonie
Coulée de Boue au Brésil
©Guyane1ère
Suite à la rupture de deux barrages dans le Minas Gerais au Brésil lundi 5 novembre, une vague de boue s’est formée.  Après avoir parcouru 650 km en 16 jours, la gigantesque coulée se déverse maintenant dans l'Océan Atlantique.
Première victoire pour les activistes qui manifestaient lundi 16 novembre 2015 devant le siège du géant "Vale" à Rio. Samarco, la compagnie minière filiale de "Vale" s'engage à payer au moins 245 millions d'euros pour réparer les dégâts environnementaux. C'est nettement plus que les 73 millions gelés par la justice qui s'ajoutaient au 63 millions de l'amende préliminaire.


Deux barrages cèdent provoquant une immense coulée de boue

Le 5 novembre dernier après la rupture de deux barrages d'une mine de fer de la compagnie, une gigantesque coulée de boue s'est répandue sur le secteur de Mariana dans le Minas Gerais. huit personnes ont perdue la vie, on compte au moins dix-neuf disparues et des centaines de déplacés. 


Après la catastrophe, la pollution

Des analyses sont en cours sur les coulées, les biologistes pensent que les boues sont toxiques. Tout le fleuve sur 500 kilomètres est pollué et malheureusement plus de 250000 personnes sont privées d'eau potable.
L'ampleur de la catastrophe est colossale, des experts financiers estiment le nettoyage de la région à 941 millions d'euros.

Le reportage de Bruno Sat
Sat
Les Outre-mer en continu
Accéder au live