Le service civique en Guyane fait recette

société
Le Service Civique
Quelques engagés du Service Civique aux côtés du préfet Eric Spizt ©Préfecture de la Guyane
En un an le nombre de jeunes engagés au Service Civique en Guyane a presque doublé. L'engagement volontaire au service de l'intérêt général fait recette en Guyane. Ce 27 novembre, à la préfecture, une réception pour 50 d'entre eux et leurs tuteurs s'est tenue en présence du préfet Eric Spizt.
Ils étaient 180 en 2014 et 500 agréments ont été signés en 2015  après les attentats de janvier 2015. 267 jeunes en bénéficient déjà, c'est dire le succès de la formule. Le service civique plait aux jeunes qui y adhèrent. Ils s'engagent volontairement pour 6 à 12 mois dans une mission d'intérêt général. on les retrouve donc, souvent, dans les écoles aux côtés d'autres pour le sport, l'informatique ou encore le rattrapage scolaire. Leur indemnité est de 573,65€ pour des vacation de 25h par semaine. Près de 45 organismes ont acceptés de les recevoir. 
Lors de la réception, le préfet Spizt a prononcé un long discours sur les valeurs de l'engagement dans la société citant même Rudyard Kipling et son fameux "Tu seras un homme mon fils".

Le reportage de Laurent Marot