guyane
info locale

Orpaillage illégal, le succès de l'opération Yawasisi

orpaillage
Opération YAWASISI
©Guyane1ère
Les forces armées de Guyane mettent la pression sur les orpailleurs clandestins, 60% des sites ont été détruit ces dix-huit derniers mois dans le cadre d'Harpie. Une autre opération d'envergure nommé "YAWASISI" a permis de démanteler une filière de garimpeiros installés en Guyane.
L'opération "YAWASISI" a permis des ​manœuvres militaires d'une ampleur sans précédant en Guyane dans la lutte contre l'orpaillage illégal. Durant neuf semaines, 400 militaires et 65 gendarmes ont été déployés dans plusieurs secteurs où les orpailleurs clandestins étaient installés depuis des années. L'opération "WAYASISI" avait trois objectifs, détruire des sites d'orpaillages, casser les flux logistiques pour empêcher tous ravitaillements et enfin renvoyer les garimpeiros de Guyane.
Pierre-Jean Dupond, commandant des Forces Armées de Guyane tire les premières conclusions de l'opération : " je pense que l'on a fait mal. Au moment où l'on s'attaque aux flux logistiques, fatalement cela a un impact sur le moral des hommes qui travaillent sur les sites. On se rend compte que la taille des sites a fortement diminués (...) on était sur des sites de 2000 hommes il y encore 4 ans. Aujourd'hui, on est sur des sites de moins de 50 hommes (...) on se retrouve avec un coup de l'extraction de l'or qui n'est plus rentable..."


Le reportage de Jocelyne Helgoualch et Elise Ramirez


Publicité