guyane
info locale

Vaval 1ère renaît de ses cendres

carnaval
Arielle Balthazar
L'équipe de Vaval 1ère. Frédéric Roger, Ariel Balthazar et Wilfried Padovani ©Claude Innocent
Vaval 1ère reprend du service ce 11 janvier. Dès 20h00, les téléspectateurs pourront suivre les péripéties d'un premier week end de carnaval vécu de l'intérieur par la belle Ariel Balthazar, chanteuse, animatrice et chroniqueuse.
Trois questions à Ariel Balthazar

Quel est le concept de ce magazine?
A B : Il s'agit de faire découvrir toute l'actualité du carnaval de Guyane. Il y a bien sûr des nouveautés dont Vaval flash qui retrace tous les rendez-vous du week-end, Nous préparons un dossier pour chaque numéro, celui de cette semaine est consacré à 'Létat d'urgence face aux festivités carnavalesques". Le prochain numéro sera sur "Les test d'alcoolémie à la sortie des dancings";

Tu succèdes à Jean-Pierre Beaunes qui a façonné ce magazine, quelle touche vas tu y apporter?
A B : Comme je le disais, quelques nouveautés. Mon objectif principal est de couvrir un maximum d'événements pour que les téléspectateurs soient informés de tout. J'espère que cette nouvelle édition de 26 minutes va bien refléter l'actualité et l'ambiance du carnaval pour tous ceux qui sont hors du département ou qui ne peuvent se déplacer.  Sans doute aussi que j'y apporte un autre regard.
Les premières personnes qui ont découvert ma nouvelle mission sont étonnées de ce grand virage et attendent avec impatience le premier numéro.

Chanteuse, tu as été une actrice populaire du carnaval. As tu tourné la page?
A B : Pour l'instant oui. J'ai tourné la page des Mécènes qui a duré 4 saisons de carnaval et je donne enfin la priorité à ma vie de famille. On m'attendait depuis 4 ans à la maison. Je n'ai pas pour autant abandonné la chanson, mais j'ai adopté un autre rythme qui me convient très bien pour l'instant.


Publicité