publicité

L’affaire du sound system de Balata devant les assises

Amélie Gaillard a perdu la vie en août 2010 à Matoury, dans un « sound system » qui a dégénéré en fusillade. Deux des trois accusés dans cette affaire comparaissent depuis le 15 janvier devant les assises, à Cayenne. Le troisième est toujours recherché.

Le plan de situation des protagonistes lors de la soirée sound system © guyane 1ère
© guyane 1ère Le plan de situation des protagonistes lors de la soirée sound system
  • Par Laurent Marot
  • Publié le
Le premier jour du procès aux assises des personnes présumées impliquées dans la mort d’Amélie Gaillard s'est tenu vendredi 15 janvier. Cette jeune fille de 20 ans a été tuée d’une balle perdue lors d’une fusillade dans un « sound system » à Balata, dans la nuit du 8 au 9 août 2010. Le procès a lieu dans l’ancien hôtel départemental, en raison de travaux au tribunal de grande instance de Cayenne. Trois accusés sont cités à comparaître : Rudy Yago pour meurtre et tentative de meurtre, Dennis Grant pour tentative de meurtre et Johnny Wardrope - le petit frère de Rudy Yago - pour complicité de meurtre et complicité de tentative de meurtre. Dennis Grant est en fuite, vraisemblablement au Guyana, son pays d’origine. Placés sous contrôle judiciaire, les deux autres accusés comparaissent libres. La première journée a été consacrée aux témoignages pour tenter de reconstituer la fusillade.
 
Reportage Laurent Marot, Martial Gritte
le procès du meurtre d'Amélie Gaillard


Sur le même thème

L'actualité la 1ère partout et à tout moment
Téléchargez l'application La 1ère
  • AppStore
  • Google Play