Empoisonné au désherbant par son amant

faits divers
Centre hospitalier de Cayenne
©guyane 1ère
Un jeune homme d’une vingtaine d’années est actuellement à l’hôpital, dans un état critique. En fin de semaine, il a été empoisonné par une soupe enrichie aux produits phytosanitaires du Surinam.
Les faits remontent à la fin de la semaine.
Un jeune homme d’environ 20 ans est invité à dîner, par son amant. Deux autres personnes sont également présentes. La soirée est extrêmement arrosée, l’alcool coule à flot et la victime rentre à son domicile passablement éméchée.
Malade, le jeune homme met son état sur le compte de l’alcool. Et le lendemain, il ne s’affole pas, pensant être touché par une gueule de bois carabinée.
Sauf que 48 heures plus tard, un membre de sa famille l’emmène à l’hôpital, son état ne cessant de s’aggraver.
Selon les premiers éléments de l’enquête, la soupe à base d’herbes contenait un produit phytosanitaire, du Surinam. Les deux autres convives se sont présentés à l’hôpital pour donner leur version des faits.
Soit la victime serait particulièrement fragile soit le jeune homme, supposé volage, aurait été sciemment empoisonné par son amant.