Mizik Lari 2016 : Hommage à Myrtho Dubois

carnaval
Kassialata en défilé à Cayenne en 2015
Le groupe Kassialata vainqueur en 2015 ©Frédéric Larzabal
Le fameux concours de Mizik Lari est un des événements incontournables du carnaval. Il permet aux groupes carnavalesques de confronter la qualité sonore de leurs prestations. Cette 4ème édition est dédiée à Myrtho Dubois, créateur du groupe Kassialata décédé le 14 mars 2015. 
Créé en 2006, le concours Mizi Lari après une interruption de 8 années a repris vie en 2015. C'est une émission radio qui permet aux groupes carnavalesques d'être jugés sur la qualité de la prestation sonore qu'ils offrent au public.
Ce rendez-vous s'inscrit désormais au nombre des manifestations de masse organisées durant le carnaval. C'est un événement Guyane 1ère en partenariat avec le Comité Carnavalesque de Rémire Montjoly, la mairie de Rémire-Montjoly et Orange.

Cette 4ème édition met 6 groupes de Cayenne, Rémire-Montjoly et Kourou en compétition 

C'est Kassialata le plus populaire des groupes de Cayenne qui a remporté l'édition 2015 devant Mayouri Tcho Nèg le groupe du quartier des Âmes Claires à Montjoly. La compétition est rude entre ces 2 formations qui enchantent les yeux des spectateurs lors des cavalcades du dimanche. Cet après-midi, le spectacle devrait être de qualité car les autres compétiteurs que sont Wanted, le fameux groupe de Kourou, ou encore Eruption 3ème en 2015, Karenov et un nouveau venu Vibration n'ont pas dit leur dernier mot et ont autant envie de montrer leur savoir faire et de remporter le concours.
Unidos da Matinha comme l'année dernière ouvrira la manifestation.
La dotation du concours par le partenaire Orange est très attractive, 3500 € répartis en 5 prix : 
1er prix : 1500€
2è  prix : 1000€
3è  prix : 500€
4è prix  : 300€
5è prix  : 200€

La manifestation dédiée à Myrtho Dubois démarre à 16h00 devant la mairie de Rémire-Montjoly.




Myrtho Dubois le regretté
Membre fondateur du groupe Kassialata, Myrtho Dubois est décédé à Fort de France le 14 mars 2015. Il a marqué de son empreinte le carnaval guyanais avec son groupe issu d'un quartier populaire de Cayenne, la Réno. A l'écoute des jeunes, il ne manquait jamais de répondre à leurs sollicitations et de les aider à se maintenir dans le droit chemin. Le carnaval était son moment privilégié d'expression. Amoureux de la musique il fut aussi disc jokey durant de nombreuses années.
Sa mémoire sera évoquée par l'un de ses enfants Alexandre Dubois au début de la manifestation
Les Outre-mer en continu
Accéder au live