Mizik Lari 2016 : Mayouri Tcho Nèg un vainqueur incontesté

carnaval
Mayouri Tcho Nèg
Mayouri Tcho Nèg en action face au jury ©CL
Face au public massé devant la mairie au rond point du boulevard Edmard Lama, les groupes carnavalesques en compétition ont fait le spectacle. Le plus fort musicalement a été incontestablement Mayouri Tcho Nèg, il remporte  cette 4ème édition de Mizik Lari dédiée cette année à Myrtho Dubois, 
La nuit tombe sur Rémire-Montjoly. Il est 18h45, la compétition est terminée. Dans l'ordre de passage, le public a pu apprécier le son de Kassialata, Kareno Paradise, Eruption, Wanted, Mayouri Tcho Nèg et le tout jeune groupe Vibration.
Le spectacle a démarré à l'heure avec l'émouvant message d'Alexandre Dubois, le fils de Myrtho Dubois décédé le 14 mars 2015 à qui la 4ème édition de Mizik Lari était dédiée. Il a demandé au vainqueur de l'année dernière, Kassialata de poursuivre son histoire, de ne pas renoncer à ses projets comme l'aurait voulu Myrtho Dubois. 
Durant les 2h30 de spectacle, la compétition, comme prévu, a été rude entre 3 groupes, Kassialata, Wanted et Mayouri Tcho Nèg. Avec ces 3 groupes, le jury, comme le public, a pu apprécier les efforts d'originalité durant les 10 minutes de démonstration. Wanted a introduit un synthétiseur dans sa bande ce qui a donné un son nouveau qui a réjouit tout le monde. Kassialata comme Mayouri Tcho Nèg ont ajouté à leur maîtrise instrumentale, une scénographie qui a pimenté leur numéro.


19h 10, le président du jury Sylvestre Saül annonce les résultats

Mayouri Tcho Nèg avec 814 points remporte le premier prix de 1500€, il bat son éternel rival Kassialata qui n'aura sûrement pas démérité avec ses 720 points et qui obtient avec sa seconde place la somme de 1000€. Wanted de Kourou reviendra plus fort l'année prochaine et se place troisième. Il ramène à la maison 500€. Eruption prend la quatrième position et 300€, Careno Paradise à la cinquième place obtient 200€ et le jury décerne une mention spéciale au groupe Vibration.