publicité

Murmures pour une alerte?

Il vient de paraître et est depuis largement commenté au plan national. "Murmures à la Jeunesse" de Christiane Taubira, sera t-il pour autant le succès du trimestre dans les librairies guyanaises?

© CL
© CL
  • José Charles-Nicolas/ Catherine Lama
  • Publié le , mis à jour le
Neuvième production de l'ex députée de la Guyane, figure emblématique du Mouvement Walwari et ancienne garde des Sceaux, "Murmures à la jeunesse" est une invitation à l'action. l'ex ministre de la Justice y explique pourquoi elle est opposée à l'inscription de la déchéance de nationalité dans la constitution à l'encontre des personnes condamnées pour terrorisme.
Cet ouvrage se lit vite. Le ton est vif, nerveux et on retrouve tout au long des lignes, un style, une écriture à l'image de l'auteure. Paroles d'une femme de conviction face à un monde en perte de repères, où de moins en moins s'affirment les valeurs républicaines, où de plus en plus les notions de liberté, d'égalité et de fraternité s'apparentent presque à de vaines incantations.

Un cri pour déranger et pousser à la réflexion profonde

Propos d'une femme politique engagée. Adresse d'urgence à la jeunesse et pas seulement en direction de celle qui découvre depuis peu un monde qui s'assombrit et avec lui la disparition de ce qui l'éclaire : l'esprit de justice et de solidarité.
Murmures aussi en direction de ces jeunes, beaucoup plus en âge, mais réticents, parfois réfractaires à la prise de conscience, à l'engagement citoyen.
Murmures, diront certains, pour ne rien dire. Sinon, ajouteront-ils, pour énumérer, goûts, passions et thèmes d'engagement d'une militante de gauche devenue garde des Sceaux. Une icone, dit-on, au parcours depuis longtemps connu. Mais murmurer entre les lignes, pour en fait pousser un cri. Une alerte parfois volontairement intellectualisée, peu accessible sans doute par endroits, mais écrite pour susciter cette réflexion que l'évidence du propos parfois dispense.

En Guyane, 300 exemplaires ont été commandés en librairie à Rémire-Montjoly et Cayenne. Ils se sont vendus très vite. Une autre commande du même nombre a été effectuée. On reste toutefois encore très loin des 140 000 livres déjà sortis dans l'hexagone. "Murmures à la jeunesse" sera t-il un succès à l'instar de "Obia" le dernier roman de Colin Niels vendu à 400 exemplaires depuis octobre 2015? C'est à voir.
Après "Mes météores : combats politiques au long cours", "Paroles de liberté" ou encore "Rendez-vous avec la République", Christiane Taubira nous fait partager ici, une autre de ses salutaires réflexions : Murmures... en fait une gueulante contre l'inertie et la paresse intellectuelle.

Quelques phrases retenues au fil de la lecture

"Et si je me mêlais de ces choses savantes, je convoquerais l'émir Abd el-Kader, guerrier émérite dont la vaillance a été reconnue de son vivant, qui affirmait que "les prophètes ne sont pas venus pour controverser avec les philosophes, ni pour annuler les sciences de la médecine, de l'astronomie, de la géométrie. ils sont venus pour honorer ces sciences, pourvu que la croyance en l'unité de Dieu, n'y soit pas contredite". (p 26)

"Evidemment, il a ses idiots utiles. Ceux qui souvent à partir de lieux solennels, et depuis si longtemps, avec constance, hantés par l'origine, l'apparence l'accent, les accessoires vestimentaires, les préjugés, les fanstasmes et les fantômes, profèrent des paroles de défiance, d'exclusion, se repaissent d'avanies accusatoires, lancent des anathèmes, jettent des ordalies fatales. Impunément". (p 28)

"Il croyait avoir vécu l'indicible. Et pour ne pas sombrer il a débattu, exploré la liberté d'opinion, d'expression, de conscience, la liberté de croyance, la libertie d'apostasie, de blasphème, d'impiété, la liberté de critiquer, de railler, de persifler, et même la liberté d'offenser. Il a fouillé la liberté sous tous ses replis, l'a examinée sous toutes ses coutures, parcequ'il est ainsi, c'est sont caractère, il aime débattre à perdre le souffle". (p 62)

Sur le même thème

L'actualité la 1ère partout et à tout moment
Téléchargez l'application La 1ère
  • AppStore
  • Google Play