guyane
info locale

22 Juin journée mondiale du don d'organes

santé
L'équipe du don d'organes de Cayenne
L'équipe du don d'organes de Cayenne ©DR
La journée mondiale du don d’organes a lieu traditionnellement le 22 juin. Ce sujet de santé est crucial aux Antilles-Guyane où l'on recensait 214 demandeurs de greffes au 31 décembre 2015 pour 45 personnes greffées. Une sensibilisation au don d'organes se déroule à Matoury toute la journée.
La représentante de la coordination hospitalière du Centre Hospitalier Andrée Rosemen,  Claudette Fazer-Fyndal, indique qu'il y avait 214 patients en Décembre 2015 en attente de greffes aux Antilles - Guyane. A cet effet il est impératif de sensibiliser la population locale à la nécessité du don d'organes. La greffe demeure un mécanisme complexe  à appréhender tant pour le donneur que pour sa famille. En effet, cet acte nécessite au préalable une bonne communication entre le donneur et sa famille. Selon la loi française, toute personne n'ayant pas émis le souhait d'être inscrit au registre national des refus (liste de personnes ayant officiellement refusé de donner leurs organes) est potentiellement éligible pour le don d'organes : cela s'appelle le principe de "consentement présumé". Si toutefois le défunt n'a jamais émis de son vivant une position précise sur le sujet, alors il revient à sa famille de prendre la décision après concertation avec l'équipe médicale.

Le don d'organes sauve des vie

Une opération de prélèvement d'organes à Cayenne
Une opération de prélèvement d'organes à Cayenne ©DR
Considéré comme un acte de "la dernière chance", le don d'organes est toujours gratuit. il va permettre de remplacer un organe défaillant par un organe sain (appelé greffon) à condition que ce dernier soit compatible avec le receveur. Claudette Fazer-Fyndal souligne, également, que plus de 90% des greffons proviennent de donneurs décédés ou en état de mort cérébrale.
En 2015, 14 prélèvements ont pu être effectués sur des donneurs guyanais,12 autres organes ont été prélevés en Martinique et 8 en Guadeloupe pour un total de 40 greffons disponibles pour sauver des vies.

En France 57 000 personnes vivent avec des organes greffés

Aujourd'hui en France, plus de 57 000 personnes vivent grâce à un organe greffé en suivant un traitement pour éviter un rejet. Près de 5 700 greffes d'organes sont effectuées par an sur l'ensemble du territoire français. Il est également important de noter qu'avec un seul donneur on peut greffer plusieurs malades. Bien que la greffe du rein soit la procédure la plus courante, d'autres organes comme le foie, le coeur, les poumons et des parties de l'intestin peuvent être greffés. Il ne faut pas oublier les les tissus comme les membranes de l'oeil ou encore la peau, les artères et les os.
La coordination hospitalière du CHAR organise donc le mercredi 22 juin 2016, une rencontre avec le public afin de le sensibiliser au don d'organes. Elle se tiendra, toute la journée, au centre commercial Family Plaza de Matoury.  

Le numéro de téléphone du service : 0594 395072
Publicité