publicité

300 heures de cours d'éducation de base pour s'intégrer dans la société française

Le 28 mai, se tiendra le Salon de l'insertion socioprofessionnelle. Ils sont nombreux à vouloir s'insérer dans la société par l'éducation. L'Alliance française de Cayenne, notamment, dispense un enseignement en vue d'une insertion sociale. Un programme financé par l'Union européenne et la CTG.

© FB Alliance française
© FB Alliance française
  • Par Marie-Claude Thébia
  • Publié le
Lire un plan, s'orienter, se présenter, dans les locaux de l'Alliance française à Cayenne, des personnes en situation précaire apprennent un certain nombre de notions de base.


Apprendre à évoluer dans la société 

Ce sont des femmes pour la plupart, d'origine étrangère,  qui enregistrent ainsi les connaissances nécessaires pour évoluer à minima dans la société française. Ces bases leurs permettront d'affronter plus facilement les difficultés de la vie quotidiennne quand on maîtrise mal le français .
Adeline Payot, est formatrice à l'Alliance française. Elle explique :

"Ces notions sont utiles et faciles à intéger. Mes leçons portent sur l'orientation ou  la localisation d'endroits comme la mairie, la pharmacie etc...L'objectif à terme est de les rendre indépendantes".

 

300 heures de formation 

Une formation dispensée depuis quelques semaines seulement. D'autres institutions vont bientôt se joindre à ce programme d'éducation de base, financé par l'Europe et la Collectivité territoriale de Guyane. Les participants ont des niveaux de formation très différents.
Cette formation ne se limite pas à la maîtrise du français. L'informatique, la logique et les mathématiques sont également enseignés. Ce module comprend 300 heures de formation.
Le reportage de Guyane la 1ère : 

 

L'actualité la 1ère partout et à tout moment
Téléchargez l'application La 1ère
  • AppStore
  • Google Play