guyane
info locale

400 familles du squat "les Manguiers" manifestaient devant la mairie de Rémire-Montjoly après voir reçu un arrêté d'expulsion

société
Manifestation des manguiers
Près de 400 familles du squat « les Manguiers» situé route des plages à Remire-Montjoly menacées d’expulsion. Une décision de justice leur donne jusqu’au 25 novembre prochain pour quitter les lieux.
 
Ce jeudi 24 octobre, une délégation des habitants du quartier s’est rendue à la mairie de Remire-Montjoly afin de s’entretenir avec le maire. Ils espèraient ainsi sensibiliser le préfet et obtenir un délai afin de trouver une solution de relogement. Depuis 2016  les habitants du squat dit « les Manguiers » savent  qu’ils vont être expulsés. Le terrain où ils se sont installés, parfois depuis plusieurs décennies, a été vendu en 2011 par l’ancien conseil général à une société immobilière. Après avoir obtenu un premier délai en 2018, une nouvelle décision de justice leur laisse jusqu’au 25 novembre prochain pour quitter les lieux.


Une décision tombée en 2016

Plusieurs dizaines d’habitants se sont donc rendus à la mairie de Remire-Montjoly ce matin afin de s’entretenir avec le maire Jean Ganty. Ce dernier est conscient du drame humain mais il rappelle qu’il ne peut s’opposer à une décision de justice : 

« Il est difficile pour un maire de s’immiscer dans ce genre d’affaire, la loi est la loi. La seule chose que je peux faire c’est discuter avec le préfet pour trouver une solution pour ces personnes en difficulté. »


Certains habitants comptent se rendre en préfecture afin de s’entretenir avec les autorités et tenter de suspendre la procédure d’expulsion … C’est près de 400 familles qui cherchent une solution de relogement.
 
Publicité