42 golfeurs se sont donnés rendez-vous au Golf des Trois Collines à Matiti

golf
Golf
©DR
Un éventail de clubs sur les greens...Concentrés et passionnés, quarante-deux golfeurs, âgés de 5 à 77 ans, se sont affrontés ce dimanche sur le parcours 18 trous du Golf des Trois Collines à Matiti, sur la commune de Macouria.
 
Un éventail de clubs sur les greens...Concentrés et passionnés, quarante-deux  golfeurs, âgés de 5 à 77 ans, se sont affrontés hier (dimanche 19 septembre) sur le parcours 18 trous du  Golf des Trois Collines à Matiti, sur la commune de Macouria. Après les difficultés du confinement, c’est une reprise un peu poussive pour l’un des premiers rendez-vous de la saison. Mais qu’importe le green, pourvu qu’il y ait l’ivresse de jouer un swing. Casquette vissée sur le crâne, gants blancs et polo impeccable, Christian ne cache pas sa joie de retrouver le dix-huit trous de Matiti.

« Après quelques mois sans pratiquer, oui cela fait du bien de retrouver un peu les clubs. J’avoue que le parcours aussi est extraordinaire. Depuis mon retour, je découvre de nouvelles choses. »

Christian 


La pratique, essentielle...

Plusieurs semaines de confinement ont laissé des séquelles. Il faut récupérer les réflexes et les gestes précis. Les premières impressions de Belmarre.

« Cela se perd quand même parce que le golf est comme beaucoup de sports. Il faut pratiquer pour garder le niveau. Mais bon, cela revient. »

Belmarre 



Et pour Christine, les sensations pointent doucement, coup après coup. Swing après swing. Et la découverte d’un terrain rénové est un plus.

« Depuis quinze jours, il s’est bien amélioré déjà et au niveau des sensations, on essaye d’avoir les bonnes sensations. C’est cela le plaisir du golf.»

Christine 


Des mesures sanitaires

L’équipe du golf des Trois Collines a entretenu les 36 hectares de terrain. Sans oublier d’équiper l’accueil et le parcours dans le respect des mesures sanitaires de rigueur. Pas le droit de toucher les drapeaux. Utiliser les mêmes balles. Limiter les contacts. Désinfecter les seaux.

« Etant donné que nous sommes un sport en plein air, nous avons les conditions nécessaires pour pratiquer. On a eu un protocole. Il est mis en place donc on peut pratiquer notre sport. »

Marvely Zulemaro, présidente de l’association Golf de Matiti.


Un entraînement pour les compétitions des prochains mois, dont le championnat de Guyane sur deux jours en novembre. Au classement général, toutes catégories en net, Vic Zulemaro remporte la compétition.
Le reportage d'Isabelle Lerouge et Antoine Defives :
Une quarantaine de golfeurs de tous âges ont repris le chemin des greens ce dimanche.
Les Outre-mer en continu
Accéder au live